LES ENJEUX DE LA FORMATION AU PERMIS A1



Permis A1


Au-delà du plaisir de conduire, le permis moto est peut-être une nécessité ou une simple envie.
Rouler en sécurité reste un devoir pour tous.
Les conducteurs débutants représentent une part importante des tués et des blessés sur la route.
Les accidents de la route ne sont pas liés à la fatalité, et pour aider les nouveaux conducteurs à se déplacer avec un risque faible de perdre la vie , un nouveau programme de formation est mis en place.
L’objectif général est d’amener tout automobiliste débutant à la maîtrise de compétences en termes de savoir-être, savoirs, savoir-faire et savoir-devenir. Apprendre à conduire est une démarche éducative exigeante pour lequel vos formateurs, enseignants diplômés de la conduite et de la sécurité routière saura vous guider.

CONDITIONS DE PASSAGE
Selon la formule choisie lors de la signature de votre contrat de formation, l’établissement se chargera de vous inscrire à une session d’examen du permis de conduire après un nombre minimum de 20 leçons de conduite et validation des quatre étapes de formation pour l’épreuve pratique. Pour la catégorie A1, l’élève doit être âgé au minimum de 16 ans.



DÉROULEMENT DE L’ÉPREUVE DE L’EXAMEN DU PERMIS DE CONDUIRE


L’épreuve théorique:

L'ETM, épreuve théorique moto ou examen théorique moto, entre en vigueur au 1 er mars 2020. Il remplace les 12 fiches que les candidats devaient apprendre par cœur et dont une était tirée au sort par l’examinateur.

Il s'agit de la nouveauté la plus significative de la dernière réforme du permis moto. Comme l'épreuve théorique pour le permis B, le code de la route moto compte 40 questions. Parmi ces questions, certaines situations sont spécifiques à la conduite d’une moto. Pour toutes les questions en revanche, l’élève est désormais au guidon d’une moto.

Le résultat minimal requis pour valider l'ETM est de 35 bonnes réponses sur 40. Il est valide 5 ans dans la limite de 5 passages par catégorie et un seul cas de dispense existe, pour le passage du A1 au A2.

Cette épreuve est obligatoire même pour ceux qui ont le code de la route (ETG) depuis moins de 5 ans. Par ailleurs, les candidats qui passeront le permis moto en premier devront obtenir l'ETG pour pouvoir ensuite passer l'épreuve pratique du permis B.



L’épreuve pratique:

Un enseignant de la conduite et de la sécurité routière titulaire d’une autorisation d’enseigner en cours de validité vous accompagnera à votre épreuve d’examen du permis.
La conduite comprend une épreuve hors circulation et une épreuve en circulation. L’inspecteur commence à chaque fois par vérifier votre identité. Pour passer la conduite, vous devez avoir les équipements obligatoires (casque et gants homologués, blouson et pantalon ou combinaison, bottes ou chaussures montantes).



Épreuve hors circulation

L’épreuve HC dure quelques minutes. Son objectif est d’évaluer des compétences techniques et comportementales pour circuler en toute sécurité.

Vous allez ensuite devoir effectuer:

  • Déplacement de la moto sans l’aide du moteur

  • L’allure réduite sans passagers

  • Le freinage d’urgence

  • L’allure réduite avec passager

  • Le slalom

  • L’évitement



Épreuve en circulation

Vous devez avoir satisfait à l’épreuve HC pour passer l’épreuve en circulation. L’enseignant qui vous accompagnera, s’installera au volant du véhicule qui vous suivra. Seules les consignes de l’inspecteur données par radioguidage seront à prendre en compte.

L'épreuve CIR dure 40 minutes (36 minutes du 1 er août 2020 au 31 juillet 2021 inclus).

Elle permet de vérifier que vous avez acquis les connaissances et les comportements nécessaires pour circuler en sécurité, sans gêner, sans surprendre et sans être surpris.

Pour être reçu à l'épreuve CIR, vous devez obtenir au moins 21 points et ne pas commettre d'erreur éliminatoire.

L’épreuve pratique permet d’évaluer les points suivants:

  • Savoir s’installer et assurer la sécurité à bord de son véhicule.

  • Connaître et utiliser les commandes.

  • Prendre l’information, analyser les situations et s’y adapter son allure aux circonstances.

  • Appliquer la réglementation du code de la route.

  • Communiquer avec les autres usagers.

  • Partager la chaussée.

  • Maintenir les espaces de sécurité.

  • Être autonome dans la réalisation d’un trajet.

  • Avoir une conduite économique et respectueuse.

  • Être courtois.

Pour être reçu, vous devez obtenir au moins 17 points / 27 et ne pas commettre d’erreur éliminatoire.